19/21 rue des Fossés Saint-Jacques
75005 PARIS (place de l’Estrapade)
À 20 m du Panthéon... Tél. : 01 43 36 34 37
Du lundi au samedi, 11-13h 14h-19h
(horaires souvent dilatés...)
Métros : Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge – Bus , 21, 27, 82, 84, 89
  •  
La Librairie, c'est aussi

L’âme des riches

L’âme des riches, par Agustina Bessa-Luís
Auteur : Agustina Bessa-Luís
Traduction : Françoise Debecker-Jardin
Editeur : Métailié
Nombre de pages : 320
Date de parution : 2005
Langue : Français
Prix : 23,00 €
ISBN :
Disponibilité : En stock En stock

Deuxième partie de la trilogie commencée avec Le Principe de l’incertitude. Principe de remise en cause des vérités soi-disant acquises dans la société portugaise actuelle, mais dont l’analyse pertinente de l’auteur transcende de beaucoup le cadre géographique et culturel et atteint pleinement nos réalités existentielles. Alfreda, la femme, principe de toutes choses, médite sur le monde et ses mythes. Curiosité constante qui devient méditation où tout n’est que curiosité première ? Alfreda, en tout cas, cherche. Et elle trouve, en partie avec des révélations sur la Vierge Marie, d’autres idées sur les principes qui depuis quelques longs siècles nous régissent en Occident. Avant les romans à la mode sur cette question, Agustina Bessa Luís, avec son immense connaissance des choses et sa curiosité personnelle, se lance avec audace dans une révision de la mythologie chrétienne, telle que les hommes l’ont forgée au fil des siècles, telle que notre histoire a bien voulu la construire. A travers le regard de l’héroïne sur un monde trivial, qui est finalement celui que nous avons à offrir, se cache le besoin de créer des dieux et de se rebeller contre eux. Par là même, le roman d’Alfreda et de son entourage n’est pas une fiction de plus, mais à travers lui une flèche décochée à nos réalités mentales.

 

Grande figure littéraire de Porto, Agustina Bessa Luís est l’écrivain portugais le plus prolifique : quasiment un roman chaque année ! Elle porte à son point de perfection la technique romanesque héritée de Balzac : le point de vue du narrateur-auteur qui sonde les reins et les cœurs mais reste extérieur à l’action, les longues préparations, les caractères très fortement dessinés – notamment ceux des femmes, admirables ! –, l’analyse psychologique, l’étude féroce des mœurs du microcosme provincial du nord du pays. Elle a réalisé le scénario de nombreux films du cinéaste Manoel de Oliveira, dont le splendide Val Abraham.

Photographie: ©IPL/Luisa Ferreira

Conditions générales de vente, frais d'envoi et délais - Crédits
Librairie Portugaise - 19/21 rue des Fossés Saint-Jacques, Place de l’Estrapade, 75005 Paris
Tous les livres en portugais et en français sur le Portugal, le Brésil, l'Angola, le Cap Vert, la Guinée-Bissau,
le Mozambique, São Tomé & Principe et l'Histoire des Découvertes - librairie.portugaise@wanadoo.fr