19/21 rue des Fossés Saint-Jacques
75005 PARIS (place de l’Estrapade)
À 20 m du Panthéon... Tél. : 01 43 36 34 37
Du lundi au samedi, 11-13h 14h-19h
(horaires souvent dilatés...)
Métros : Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge – Bus , 21, 27, 82, 84, 89
  •  
La Librairie, c'est aussi

La capitale

La capitale, par José Maria EÇA DE QUEIROZ
Auteur : José Maria EÇA DE QUEIROZ
Traduction : Claude Maffre
Editeur : Actes Sud
Nombre de pages : 496
Date de parution : 2000
Langue : Français
Prix : 23,10 €
ISBN :
Disponibilité : En stock En stock

À la mort de ses parents, le jeune Artur, étudiant pâle et anémique, est recueilli par deux vieilles tantes dans un coin reculé de province, où il est contraint de travailler dans une pharmacie. En proie à une invincible mélancolie, Un héritage lui permet de donner corps à ses rêves : aller dans la capitale... “ À nous deux Lisbonne ! ”, aurait-il pu dire. Hélas, la ville où il croyait pouvoir jouir de la vie et faire reconnaître ses talents littéraires se révèle une per?de Babylone où il dilapidera son bien et perdra toutes ses illusions. Il s’agit d’une œuvre inachevée, que l’auteur avait abandonnée, publiée après sa mort.

Note du libraire :  toute œuvre d’Eça de Queiroz, même inachevée ou mutilée, reste intéressante pour un lecteur, après avoir a lu les ouvrages majeurs de l’auteur ; il est cependant dommage que cette traduction ne suive pas pas l’édition critique publiée à Lisbonne en 1992 (Incm), mais  celle, posthume, de 1925, composé par le propre fils d’Eça de Queiroz qui y a pratiqué des coupes et ses propres ajouts. Notons pour l’anecdote que c’est dans cette édition, dévoré en quatre jours, que Valéry Larbaud a appris à lire le portugais.